Un an de réflexion
Film documentaire de 52 minutes
Réalisé par François Bertrand
Produit par Cécile Peyre - Caméra One

Ils s’appellent Kimberley, Kévin, Juliette, Kathline, Maeliss ou Tommy.

Ils ont dix-sept ans à peine révolus et apprennent, grâce à des méthodes d’enseignement originales, à construire leur pensée et leur rapport au monde au lycée de Toucy en Bourgogne.

Ce documentaire, tourné au fil de l’année scolaire, suivra, dès la rentrée prochaine, ces élèves d’une classe de terminale Littéraire. Une classe que Robin Vernois, leur professeur de philosophie, connaît bien pour l’avoir initié à l’écriture poétique l’année précédente. Une classe qu’il qualifie d’exceptionnelle.

Le film se nourrira de leurs apprentissages, de leurs expériences philosophiques et de leurs découvertes. Avec en filigrane, le passage des saisons, la rédaction de « carnets philosophiques », l’observation de la nature et les sorties au musée…

Mais aussi les fous rires, les discussions à bâton rompu dans la cour du lycée ou au café avec les copains.

Car n’oublions pas que l’on n’est pas sérieux quand on a 17 ans…

En développement

Dune de Jodorowsky
Long-métrage documentaire
Réalisé par Frank Pavich
Produit par Caméra One (Paris) / Snowfort Pictures (Los Angeles) / Koch Media (Münich)

En 1975, Alejandro Jodorowsky commence à travailler, avec son producteur Michel Seydoux, sur une adaptation du roman de science fiction « Dune » écrit par Frank Herbert et publié aux États-Unis en 1965. Le projet devait voir la participation d’Orson Welles, avec des décors de Salvador Dali, Moebius et H. R. Giger, et des musiques des Pink Floyd. Mais faute de moyens financiers suffisants, le projet d’adaptation de DUNE est définitivement abandonné en 1977.

« Dune de Jodorowsky » retracera la formidable aventure de production d’un film qui aurait pu devenir culte.

Alejandro Jodorowsky à propos de « Dune » :

« Je voulais réaliser un film qui donnerait aux adeptes du LSD de l’époque les mêmes sensations qu’offrait cette drogue, mais sans la contrainte de l’hallucination. Je ne voulais pas que les gens aient à prendre du LSD, je voulais en recréer les effets. Que l’image même suffise à métamorphoser la perception. En effet, Dune était un projet formidablement ambitieux. On allait me donner les moyens économiques de mettre en œuvre tout ce que je pouvais imaginer. Et ce que je pouvais imaginer, c’était de créer un prophète. Bouleverser l’esprit de la jeunesse planétaire. Je me disais alors : Dune sera l’apparition d’un Dieu : un Dieu artistique et cinématographique. »

En post-production

El muerto
Long-métrage de fiction
Auteur-réalisateur : Marcelo Novais Teles

En écriture

 Contacts

Camera One
19 rue de la Trémoille
75008 PARIS

Tél. : +33 1 56 89 92 00
Mail : contact@camera-one.com