François Reichenbach

Biographie

Après des études de musique à Genève, François Reichenbach débute comme critique d’art et conseiller auprès de musées américains pour l’achat d’œuvres d’art en Europe. Mais il est déjà un prolifique cinéaste amateur et son oncle Pierre Braunberger l’incite à en faire son métier.

François Reichenbach vit sa passion de l’image en filmant inlassablement ce qu’il observe au gré de son inspiration et de ses vagabondages. Il réalise un court-métrage, Les Marines (1957), sur une unité d’élite américaine, qui impose un style nouveau par l’impression de vérité, le culot et l’originalité du regard.

L’acuité critique de son premier long métrage, L’Amérique insolite (1958), fait sensation. Une filmographie très personnelle commence, amalgame de reportages artistiques proches du journalisme et de portraits de figures les plus diverses : Brigitte Bardot, El Cordobes, Herbert von Karajan, Johnny Hallyday, Johnny day (1971), Le Roi Pelé (1976) ou Arthur Rubinstein, l’amour de la vie (1968). La méthode de ce dilettante parfois critiqué pour sa complaisance ou sa recherche excessive du scoop ne reflète aucun système esthétique ou moral. Elle ne fait que suivre un tempérament artistique, un flair et un goût pour la poésie de l’insolite.

Un cœur gros comme ça (1961), portrait d’un jeune boxeur sénégalais à Paris qui s’approprie le fil du récit, témoigne de sa manière imprévisible. En 1979, Reichenbach signe Houston, Texas, reportage " à chaud " sur les lieux d’un meurtre et portrait du coupable, condamné à mort. Sur chacun de ses sujets et lors de ses nombreux voyages, sa caméra impressionne des kilomètres de pellicule qu’il décide de monter ou de garder en réserve, ce qui rend difficile l’établissement d’une filmographie chronologique, rendue extensible selon sa volonté.

Réalisateur

1958 Amérique insolite (L’)
1961 Un cœur gros comme ça
1963 Amoureux du "France" (Les)
1964 Paris des photographes (Le)
1967 Mexico, Mexico
1968 Arthur Rubinstein, l’amour de la vie
1968 Treize jours en France
1969 Indiscret (L’)
1970 mariage des dieux - Opéra de quatre pesos (Le)
1970 Musique indienne au Mexique
1970 Shérif, brigade des mineurs
1970 Violence sur Houston
1971 Johnny days
1971 Medicine ball caravan - La Caravane d’amour
1971 Mon amie Sylvie
1971 Nouveaux Christs (Les)
1971 Yehudi Menuhin, chemin de lumière
1972 A Monaco
1972 Hold-up au crayon (Le)
1972 Paolino, la juste cause et une bonne raison
1972 raison du plus fou (La)
1975 Hildegard Knef und ihre Lieder
1975 No oyes ladrar los perros ? - N’entends-tu pas aboyer les chiens ?
1975 Petit cirque mexicain (Le)
1975 Roland Garros
1976 Roi Pelé (Le)
1976 Sex o’clock USA
1978 Vie offerte (La)
1979 Houston Texas
1980 Le Japon insolite (Le)
1980 Maurice Ravel, un homme digne de sa musique
1990 Visages suisses
1992 Une passion mexicaine

 Contacts

Camera One
19 rue de la Trémoille
75008 PARIS

Tél. : +33 1 56 89 92 00
Mail : contact@camera-one.com